le_hub_nomade_margaux_roux_emeline_blanchet

Pourquoi j’ai créé le Hub Nomade – par Margaux Roux

Pour inaugurer la série d’articles de blog et de portraits d’entrepreneurs du Future Of Work qui va se succéder ici, j’avais envie de prendre la parole pour vous parler du Hub. 

Le Hub Nomade, c’est l’aboutissement d’un chemin qui a commencé très tôt. Un malaise qui s’est fait sentir dès l’école pour ne jamais me quitter jusqu’au commencement de ma vie professionnelle. Cette impression que les choses nous sont dictées et que l’on ne peut y déroger. Bref, tout ce que la société érige en normalité et en « futur souhaitable », qui ne m’apportait qu’angoisses et frustrations !

Après un bon parcours académique et de belles expérience professionnelles à Paris, j’ai pris le large direction Bali, en quête du mode de vie qui me correspondrait davantage que les quatre murs d’un bureau. Et j’ai vite trouvé ma place entre l’ordinateur, les palmiers et l’océan. Pourtant, rapidement, la solitude s’est faite pesante.

 

Très vite, j’ai ressenti l’isolement. 

Travailler sous les palmiers, c’est super. Mais travailler seul, ça l’est beaucoup moins. On parle beaucoup de la solitude du Freelance et c’est une réalité. Dans les cafés et autres espaces de coworking, on ne travaille finalement pas ensemble mais les uns à côté des autres. 

L’écosystème social de l’entreprise et la motivation et l’inspiration qu’apportent une équipe me manquaient énormément. 

J’ai donc entrepris de re-créer cet écosystème, adapté à mon mode de vie. 

J’ai commencé par recruter une stagiaire, dans le cadre de ma mission en communication et marketing chez Chacun Son Café. Puis l’équipe s’est étoffée, jusqu’à ce que l’idée de créer un collectif germe naturellement. D’autres amis freelances ont volontiers accepté de rejoindre l’aventure et nous sommes finalement aujourd’hui plus de 30 membres !

 

Pourquoi c’est important ? Parce que les nouveaux modes de travail sont encore terriblement précaires. 

Non seulement la solitude pèse, mais la micro-entreprise nécessite de développer des compétences comptables, juridiques, administratives importantes et c’est parfois extrêmement compliqué. Si on ajoute à cela la gestion du voyage ou de l’expatriation, on se retrouve avec un quotidien semé d’embûches et de questions qui restent sans réponses. 

La force du collectif est là : elle apporte soutien, réponses, support et conseils au quotidien. Et au-delà d’un système bienveillant, il apporte aussi un système de valeur, porteur de sens et de sentiment d’appartenance. 

On a tous besoin d’appartenir à quelque chose, d’avoir une identité. Au sein du Hub nomade, nous nous retrouvons tous dans les valeurs de l’action, de l’entrepreneuriat, d’un lien fort à la nature et d’un respect profond de l’humain. 

Je crois aussi qu’on s’apparente tous à une certaine contre-culture, pour allés à contre-courant de ce que la norme avait prévu pour nous. C’est cette rébellion, cette radicalité à ne pas faire de compromis, qui nous nourrit jour après jour. 

Le Future Of Work n’en est encore qu’à ses balbutiements. 

Mais il n’en est pas moins plein de promesses et de potentialités. 

Passionnée par les leviers de motivation au travail depuis mes études, je promeus cette vision du projet plus que de la sécurité d’un poste de long terme. Je défends la valeur de la production versus le présentéisme, de la responsabilité versus la simple exécution. 

Et je pense que l’on va aller de plus en plus vers cela, pour trouver un compromis entre le confort et la sécurité d’un CDI et la liberté, la responsabilisation et l’épanouissement intellectuel d’un statut d’entrepreneur !

En attendant, bienvenue au sein du Hub Nomade, une équipe de passionnée qui vous accompagne dans tous vos projets de communication et marketing digital, entre Paris, Biarritz et Bali ! 

 

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *